Les Editions Hatier
 
Fondées par Alexandre Hatier à la fin du XIXe siècle, les Éditions Hatier éditent dès 1913 le premier Bescherelle. Hatier est aujourd’hui l’un des tout premiers éditeurs scolaires français présent de la maternelle au lycée et publie dans toutes les disciplines des matières générales. Leader en parascolaire, il a fortement dynamisé ce segment grâce aux collections Annabac, Tout savoir, Chouette, Prépabac … Depuis quelques années, Hatier s’implante sur le segment de la jeunesse grâce à des collections innovantes : Tout Mousse, Hatier Poche, livres coffrets … . 
 
Pionnier dans le développement du numérique, Hatier innove continuellement en multipliant les formes d’accès à la connaissance : gamme d’applications mobiles Bescherelle, manuels interactifs, e books, sites web de contenus.
 
Dès la fin du XIXe siècle, l’un des manuels du fonds contribue à la reconnaissance du travail d’Alexandre Hatier auprès de ses pairs : les « leçons de choses » d’Albert Brémant. Les nombreux ouvrages de l’auteur alimenteront un catalogue fourni jusque vers les années 1930.
Mais la notoriété arrive en 1913 avec la toute première publication du « Dictionnaire des huit mille verbes usuels de la langue française » ; l’incontournable ouvrage plus connu de nos jours sous le surnom de « petit livre rouge » ou Bescherelle du  nom de son auteur (Louis-Nicolas Bescherelle).
 
Lors des inondations de la Seine de 1910, la Librairie d’Éducation quitte le quai des Grands Augustins et s’installe rue d’Assas (actuel siège social) et devient la Librairie A. Hatier.
La production de livres s’intensifie et les collections « Classiques pour tous » présentant sous forme de  fascicules des œuvres d’auteurs français incontournables ou, le plus lilliputien des lexiques, le Dictionnaire « Petit Poucet », voient le jour avant la Première Guerre mondiale.
 
En 1927, Alexandre Hatier disparaît ; son épouse Marie et leur fille Blanche (devenue Blanche Foulon) assurent la pérennité de la Librairie grâce au soutien de M.  Sylvain Girouard (secrétaire général) et de l’auteur mais également ami de la famille, Charles-Marc Des Granges.
Ces deux femmes, qui ont toujours efficacement et activement participé à la vie de la Librairie, poursuivent l’œuvre d’Alexandre Hatier et développent le contenu du catalogue maison avec de nouveaux ouvrages scolaires
 
Peu de temps avant la Seconde guerre mondiale, Michel et Jean Foulon prennent en mains la destinée d’Hatier ;
A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Librairie A. Hatier se diversifie et intensifie ses productions scolaires, citons notamment les volumes de sciences naturelles (Marcel Oria), de géographie (Jean Brunhes) et d’histoire (Louis Genêt). Plus tard, elle diversifie son activité en diffusant ses ouvrages dans de nombreux pays étrangers d’expression francophone et crée plusieurs filiales à l’étranger, notamment en Afrique noire, en Suisse, Belgique et Canada.
L’année 1970 voit la création de la collection Profil d’une œuvre sous la direction de Georges Décote ; cette collection fut  présente dans le cartable de tous les étudiants . La décennie suivante voit la naissance d’une collection toujours présente sur le marché « Œuvres et Thèmes » analyse critique d’une œuvre étudiée au collège. Cette collection maintes fois remaniée quant à sa maquette bénéficie toujours d’une large prescription par les enseignants.
 
A la fin des années 70, Les Editions Hatier intègrent dans leur giron deux éditeurs dont les productions différent des siennes. Il s’agit des Editions Foucher, spécialisées dans l’enseignement technique et des Editions Didier dont les compétences en langues étrangères sont reconnues par les prescripteurs. Ces trois maisons formeront désormais le Groupe Alexandre Hatier et publieront sur l’ensemble des disciplines et des tranches d’âge.
Fin des années 70, Hatier éditent les tous premiers cahiers de vacances et de révisions  pour le primaire sous la direction de Jean et Jeanine Guion. Ces ouvrages seront bientôt suivis par une méthode d’apprentissage de la lecture dont le fil conducteur et le héros principal  est Ratus le célèbre rat vert. Les auteurs ainsi que le dessinateur, Olivier Vogel, poursuivent encore leur collaboration avec Hatier et le rat vert est toujours aussi célèbre auprès des enfants du primaire.
En 1980, la Librairie A. Hatier fête son centenaire.
Dans les années 1980 les collections Annabac/Annabrevet entrent sur le marché de la révision aux examens.
En 1989, la Librairie A. Hatier devient Les Éditions Hatier et l’année qui suit, Bernard Foulon arrière-petit fils d’Alexandre Hatier, prend les rênes des Éditions Hatier. Présentes sur le marché du scolaire mais également sur celui du parascolaire, elles développent plusieurs collections dont l’ouvrage l’anglais de A à Z  dont le concept sera étendu à plusieurs langues européennes puis à des disciplines du lycée (français, mathématiques, économie, …).
 
Dans les années 1990 les Editions Hatier s’introduisent sur un marché nouveau ; la production de beaux livres sur des sujets aussi éclectiques que les voyages, la cuisine, le jardin, le sport  ou bien la chasse. Les enfants ne sont pas oubliés : des documentaires, des ouvrages de vulgarisation, divers livres ateliers permettant aux jeunes lecteurs de développer leur imagination, leurs connaissances et leur autonomie complètent désormais un catalogue jusqu’à présent consacré à l’enseignement.
Le catalogue Jeunesse et Grand public s’étoffe tandis que de son côté le catalogue général couvre en grande partie  toutes les disciplines et le parcours d’un élève du CP à la Terminale.
En 1996, Les Éditions Hatier sont rachetées par le Groupe Hachette Livre.
 
Depuis cette date , les Editions Hatier ont continué leur développement autour des 2 branches majeures : le parascolaire , où Hatier est régulièrement N°1 du marché et sur le scolaire où les Editions Hatier publient des collections que les enseignants vont plébisciter en histoire-géographie, français, anglais et mathématiques au primaire comme au collège.
 
En Lycée, les livres de français qu’ils soient de littérature ou de méthode rencontrent un vif succès et préparent efficacement les élèves à l’épreuve du baccalauréat ;
Dès 2005, les Editions Hatier se développent sur le marché de la jeunesse en créant Hatier Jeunesse et en s’appuyant sur son savoir-faire pédagogique et sur les thématiques préférées des enfants. Le catalogue rassemble des auteurs jeunesse de renom comme Michel Piquemal, Gérard Moncomble ou Marie-Hélène Place,  des illustrateurs comme Frédéric Pillot, Frédéric Rébéna ou Thierry Laval et compte des collections telles que les Tout Mousse, Hatier Poche, Balthazar ou Barri.
Depuis le 1er juillet 2009, Célia Rosentraub dirige les Éditions Hatier.
 
A partir de 2012, Les éditions Hatier se lancent dans la publication d'ouvrages à destination du grand public en éditant notamment une nouvelle collection « Guides visuels » ou  … tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur …, développant divers thèmes d’actualité tel le conflit israélo-palestinien, le big bang ou bien De Gaulle. 
 
Des cahiers de vacances pour adultes viennent compléter cette offre : Casimir, le Petit Nicolas ou bien Hello Kitty. Le célèbre Bescherelle inspire même un jeu éducatif pour apprendre et réviser ses conjugaisons en s’amusant.
Enfin les Editions Hatier ont renforcé depuis 2009 leur développement dans le numérique. Tous les ouvrages scolaires et parascolaires sortent désormais en papier et en numérique, sous forme enrichie pour une grande partie d’entre eux. Des ressources numériques sont également développées en complément des ouvrages. Et enfin, des gammes d’applications mobiles ont été developpées avec succès autour de la marque Bescherelle.